Avec Firecell, la 5G va bientôt pointer à l’usine